mercredi 3 mai 2017

OBSCENITE ET INSULTE POUR LA FRANCE

Le  spectacle  déshonorant, minable et humiliant pour la France  que les finalistes, candidats pour la présidence de la République, ont présenté hier 3 avril 2017 dans la soirée fut lamentable, et j’utilise un euphémisme. J’ai honte à titre personnel pour ce numéro de cirque de très mauvaise qualité que les deux prétendants ont montré à la terre entière.
Mme le Pen, avait un comportement genre tenancière de maison close qui s’eng… avec les macros de ses pensionnaires, un comportement identique à celui de l’hystérique obsédée de sex et scatologie, « l’écrivain » Christine Angot (en présence de M. Fillon)
Mme le Pen, éructant en permanence comme une Walkirie sous extasie, ne faisait que taper sur un pauvre Macron, en infériorité évidente qui essayait timidement de présenter son programme. Elle ne présentait rien, ne répondait pas aux questions précises des journalistes que par des phrases creuses et en sortant des chiffres de sa manche comme un prestidigitateur. EN VEUX-TU ? EN VOILA. Normal, quand on a un programme économique creux, démagogique et donc inapplicable. Par contre une logorrhée ininterrompu, avec des hurlements sinistres, des imprécations dignes d’un procureur militaire, d’une  cacophonie totale qui m’ont dégoûté à tel point que je n’ai pas pu suivre ce « débat » jusqu’à la fin. Devant elle, un Macron tétanisé, ayant du mal à se défendre sous le tonneau d’accusations, d’imprécations et d’insultes.

J’ai changé la chaîne, totalement estomaqué, en pensant que ce spectacle ordurier, du niveau d’un navet cinématographique de pire espèce, offrait aux spectateurs étrangers. Voilà l’image de la France qu’ont donné ces deux là ! Écœurant, et le mot est trop faible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire